Mauricette ou l’Amour du Théâtre Municipal

Déclaration d'amour. 2015

“Une déclaration d’amour vive, joyeuse, grotesque, à la bonne franquette, échevelée, sublime, pétillante, au théâtre et ses acteurs, par la concierge du théâtre municipal. ”

Mauricette ou l’Amour du Théâtre Municipal

 » Ah non, jamais j’aurais voulu être dans un théâtre…
Et puis maintenant, si je devais en partir !
Tiens ! Si ! Le si magique ! Le si magique de Stanislavski : Si je devais partir… à la retraite par exemple, qu’est-ce qui me resterait de tout ça ?  »
Sur ce postulat, Mauricette, concierge du Théâtre Municipal, nous embarque sur son radeau-théâtre, pour y vivre avec elle les grands moments qui l’ont bouleversée, surprise, amusée, émue, éblouie ou mise en colère. Pour y faire resurgir ses fantômes.
Elle nous fait partager sa fascination pour les stars, hommes surtout, qu’elle invite dans la petite cuisine de sa loge de concierge, pour « boire le bouillon, prendre un café, grignoter un bout d’saucisson, c’qu’on a quoi ! C’est comme ça qu’on devient ami. » On découvre sa complicité avec Jean-Claude Brialy, comment la petite Anne, élève du Conservatoire, est devenue grande actrice, Lucrèce Borgia, Beckett, la revue Tichadel et ses danseuses nues… Tout se passe au Théâtre Municipal, et tout passe par elle ! Elle s’approprie avec jubilation des scènes mythiques qu’elle va jusqu’à jouer avec des spectateurs emportés par sa passion.
 « J’aime ça moi, j’adore ça ! Qui n’a pas rêvé de vivre dans un théâtre ? »

 

Créé à la Cour des Trois Coquins à Clermont-Ferrand le 4 novembre 2015

Durée du spectacle : 1h05 afficher plus

Ecriture, Direction artistique et Jeu

DANIELLE ROCHARD

Mise en scène

JEAN-LUC GUITTON

Vidéo

LENY LABEAUME, ANNE-SOPHIE EMARD et PIERRE LEVCHIN

Scénographie

GUY DURAND

Création lumière et régie

PIERRE LEVCHIN

Crédit photos

DAN PARIGOT

Retour en haut