L’ULTIME PRÉTENDANTE

La Forme théâtrale dédiée 2021

“1759, quelque part dans le Massif Central. ”

Les 2 prochaines dates

vendredi 29 janvier 2021Cour des Trois Coquins (63000)

vendredi 29 janvier 2021Cour des Trois Coquins (63000)

voir toutes les dates
L’ULTIME PRÉTENDANTE

Sylvia, une jeune " actrice du pays" apprend qu’une " troupe à privilèges " et de renommée vient de s’installer dans le tout premier Théâtre permanent en Auvergne, récemment inauguré à Clermont. La Troupe Romainville joue " en visite " près de chez elle. Sylvia saisit l’occasion pour se présenter, avec l’espoir que le fameux Romainville accepte de la " soumettre à l’épreuve " ( l’auditionner ).

Le chef de troupe considère d’emblée cette « prétendante » avec ironie et mépris. Lui qui a dirigé autrefois dans la capitale plusieurs « troupes autorisées », ne peut concevoir qu’un réel talent puisse éclore sur de telles « routes profondes »

C’est sans compter sur le regard attentif et visionnaire de son fidèle bras gauche et souffre douleurs Beaumesnil… et sans compter non plus sur l’opiniâtreté, la sensibilité et le charisme de la belle inconnue.

Voici le point de départ d’une insolite joute théâtrale, où l’on surprend et questionne l’intimité complexe d’une passe d’armes intellectuelle et sensuelle, et où finira par s’accoucher une vocation, un talent d’actrice qui se cherchait… et se découvre !

Une « Comédie des comédiens » pour conter le combat toujours recommencé des esthétiques rivales, l’éternelle « Querelle des anciens et des modernes ».

Au delà d’un hommage romanesque et ému à nos ancêtres « sautes-tréteaux du Massif », cette création est un bilan & perspectives de trente années de pratique passionnée. Un voyage sur les traces que nous laisserons en nos territoire, choisi et aimé. Un apprentissage du « chaos qu’il faut porter en soi pour accoucher d’une étoile dansante », avec pour quête perpétuelle la sincérité.

 

NOS TROIS (ANTI)HÉROS 

SYLVIA (personnage de fiction) est une « enfant de la balle », fille bâtarde d’une certaine Marianne, actrice auvergnate qui aurait été l’amante-initiatrice du jeune Marivaux, quand il résidait encore avec son père, à Riom « qui jouxte Clermont ».

Louis ROMAINVILLE (personnage réel 1725-1781) a effectivement dirigé la première Comédie de Clermont dès son ouverture en 1759. Il y a connu quelques Splendeurs… et surtout beaucoup de Misères !… avant de triompher pendant les 25 dernières années de sa vie sur la scène mythique du Grand Théâtre de Bordeaux.

Pierre BEAUMESNIL (personnage réel 1718-1787) fut l’archétype du « comédien de Campagne en quête de Gloires et Profits ». Il a arpenté ses « routes de la Comédie » pendant 40 ans, en consignant méticuleusement chaque étape dans un étonnant carnet de bord. Grâce à ce témoignage exceptionnel, on a la certitude que quelques troupes, ne craignaient pas de s’aventurer dans le Massif central bien avant la Révolution Française, cheminant d’Albi à Aubusson, d’Aurillac à Brive, de Figeac à  Guéret, du Vigan à Lodève, de Montluçon à Tulle, de Villefranche de Rouergue à Marvejols…

Durée du spectacle : 1H30 afficher plus

Texte et mise en scène

DOMINIQUE TOUZÉ, Librement inspiré Des Éloquents de Alain Paris

Assistant

EMMANUEL CHANAL

Interprétation

FANNY CARON / EMMANUEL CHANAL / DOMINIQUE TOUZÉ

Lumière

PHILIPPE LACOMBE

Construction scènographique

GUY DURAND

Retour en haut